Mercredi 15 juillet 2009 3 15 /07 /Juil /2009 21:19

 DE LA FESSEE, GENERALITES
 

Article 1

La fessée est un châtiment administré par une maîtresse femme, ci-après nommée « la fesseuse », à une élève, ci-après nommée « la chipie ».

Article 2

La chipie mérite la fessée qui lui est appliquée.

  • La fesseuse a constaté les nombreux manquements de la chipie aux bonnes manières, exigeant la fessée comme châtiment.
  • Même si la fesseuse n’a eu connaissance d’aucune mauvaise action de la part de la chipie, elle la fessera quand même copieusement. Sous l’effet salvateur de la correction, la chipie soulagera spontanément sa conscience et avouera toutes les turpitudes qu’elle aura tenues cachées jusque-là.

Article 3

La liste des fautes méritant fessée ne saurait être limitative. La fesseuse pourra à tout moment et au gré des besoins y ajouter de nouveaux motifs. Nécessité fait toujours loi.

Article 4

La chipie est en permanence sujette aux écarts de conduite. C’est dans sa nature profonde. Seule l’abnégation et la persévérance de la fesseuse dans son noble sacerdoce pourront peut-être la sauver. La fessée est un traitement de long cours.

Article 5

Toute fessée est à la fois un rappel de la précédente et un prélude à la suivante.

 

DE L’APPLICATION DE LA FESSEE

 

Article 6

La fessée est donnée avec vigueur et entrain. Avant d’officier, la fesseuse aura à cœur d’échauffer ses muscles et ses articulations. La chipie usera de ce temps d’attente pour se repentir de ses fautes connues et se souvenir de ses mauvaises actions cachées.

Article 7

La chipie prendra sans protester la position que lui indiquera la fesseuse.

Article 8

La chipie conservera la position aussi longtemps que la fesseuse le jugera nécessaire.

Article 9

Durant le déroulement de la fessée, la chipie devra présenter son postérieur à la fesseuse dans différentes positions et tenues vestimentaires.

Article 10

La chipie est généralement habillée au début de la fessée. Mais elle aura toujours, au minimum, les fesses dénudées.

Article 11

Le postérieur de la chipie présentera une couleur uniformément rouge à la fin de la fessée.

Article 12

Au cours de la fessée, la chipie subira un déshabillage progressif.

  • Si la chipie porte une jupe ou une robe, celle-ci sera retroussée. Dans un deuxième temps, sa culotte sera abaissée jusqu’aux genoux.
  • Si la chipie porte un pantalon, espérant ainsi offrir à son postérieur une meilleure protection, celui-ci sera descendu jusqu’aux genoux. Il entravera le mouvement des jambes, ce qui rendra illusoire tout espoir de fuite. La culotte suivra le même chemin.

Article 13

Afin de renforcer le caractère dissuasif de la punition, la fesseuse sera fréquemment amenée à mettre ou à faire mettre la chipie totalement nue. Elle sera ainsi à même d’apprécier l’effet du rouge fessier illuminant le corps de la chipie.

Article 14

Afin de permettre à la fesseuse de récupérer ses forces chaque fois que nécessaire, la chipie sera mise au coin. Debout, ou à genoux, elle devra exhiber son derrière nu à la fesseuse, qui pourra ainsi constater l’avancement du châtiment. La fesseuse ne manquera pas de passer de temps en temps la main sur les fesses rougies pour en mesurer la chaleur.

 

DE LA MANIERE DE TRAITER UNE CHIPIE RETIVE

 

Article 15

Les chipies sont rarement dociles et coopératives durant la fessée. Il convient donc de réagir avec fermeté à toute tentative de la chipie de se soustraire à sa peine ou d’en détourner le sens.

Article 16

Si la chipie se met à rire, la fesseuse augmentera immédiatement l’intensité de la punition, jusqu’à ce qu’elle revienne à une attitude plus appropriée. La fessée est une chose sérieuse. La chipie peut gémir, pleurer, crier même, mais il lui est absolument interdit de rire.

Article 17

Certaines chipies peuvent adopter une attitude impertinente, même durant la fessée, en laissant entendre par exemple que les claques n’ont pas d’effet sur elles. La fesseuse réagira immédiatement, et ne ménagera pas ses efforts pour faire revenir les choses dans l’ordre.

Article 18

La chipie refuse parfois de rester en position et cherche à se soustraire à la fessée. Il convient à la fesseuse de la maintenir fermement et d’appliquer sans merci la punition.

Article 19

La chipie, sous le prétexte fallacieux de la pudeur, tentera généralement de s’opposer à son déshabillage. Elle essayera notamment d’empêcher la fesseuse de lui abaisser sa culotte. Toutefois, la fesseuse ne cédera en aucun cas. Quelques claques bien appliquées auront raison de la récalcitrante.

Article 20

Toute rébellion sera quoi qu’il en soit sanctionnée par un allongement du châtiment, à la discrétion de la fesseuse. 

Par Claire Grenadine - Publié dans : Fessée
Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires
Retour à l'accueil

Présentation

  • : L'éducation anglaise de Claire Grenadine
  • L'éducation anglaise de Claire Grenadine
  • : étudiante
  • : L'expérience d'une étudiante du Severity College, établissement réputé pour sa discipline et pour la rigueur de ses méthodes d'éducation
  • Partager ce blog
  • Retour à la page d'accueil
  • : 12/07/2009

Rouge framboise



Si, si, je vous assure, elle est hyper sévère !

Calendrier

Septembre 2017
L M M J V S D
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30  
<< < > >>

Derniers Commentaires

Recherche

Créer un blog sexy sur Erog la plateforme des blogs sexe - Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés